Les terroirs

Un terroir se défini par ses caractéristiques propres, celles-ci sont multiples mais nous pouvons notamment en citer deux :

-La climatologie, qui influence de manière régionale (climat atlantique et méditerranéen) ou locale (microclimat selon l'exposition ou les reliefs alentours).
Le climat définit notamment la pluviométrie et l'ensoleillement.
-La géologie, qui détermine les caractéristiques de la roche mère et des sols qui se sont formés.

Le climat cadurcien est la résultante de plusieurs influences :

-Un climat océanique qui apporte une pluviométrie bien répartie, des températures douces et un ensoleillement important pour la maturité du raisin.

-Un climat montagnard avec l'influence du Massif-Central qui induit des températures hivernales plus basses que sur la côte Atlantique. Ce climat sain en hiver pour la vigne est assez modéré pour préserver les ceps.

-La vallée du Lot en elle-même influence le vignoble de vallée. En effet son orientation est-ouest la rend sujette à l'engouffrement des vents d'ouest, mais la protège des vents froids du nord. 



Concernant l'aspect géologique, deux grands ensembles de sols forment la base du vignoble cadurcien. L'un est situé dans la vallée formée par les trois terrasses alluviales du Lot, il est bordé par un cordon d'éboulis calcaires au pied des reliefs des causses. Le second est positionné en plateau sur des calcaires parfois recouverts des formations sidérolithiques.

Dans la vallée la première terrasse, plus riche en eau, donne des vins fruités ; sur la deuxième, ils ont plus de rondeur et sur la troisième, le drainage plus poussé donne les vins les plus structurés, aptes à la garde.

Le vignoble du causse quant à lui possède une terre moins fertile que celle de la vallée. Les sols sont très drainants, les racines doivent plonger profondément pour trouver l'eau. La vigne est habituée aux conditions extrêmes et résiste mieux aux périodes climatiques difficiles. Les plateaux produisent des vins moins charnus mais très fins.